Formulaire de contact

Votre message sera envoyé au commercial de votre département :

Nom

Email

Activité

Département

S'abonner la newsletter
(4 à 5 envois/an)

Objet

Message

N'oubliez pas de préciser vos coordonnées si vous souhaitez être recontacté.

Merci de recopier le code J5WZ :

En poursuivant, vous acceptez le traitement informatique de vos données : en savoir plus.

Votre accès personnalisé
Accès Club Expert

L'accès à cet espace est réservé aux membres du Club Biofib Expert : en savoir plus.



Connexion
Mon profil prescripteur

Afin de vous aiguiller vers le bon interlocuteur, merci de compléter les 3 champs ci-dessous :


Isoler des cloisons intérieures distributives

Accueil Nos guides de pose Cloisons distributives



Comment bien isoler les cloisons légères distributives, constituées d'une ossature métallique.
Nos guides de pose Biofib'Isolation

Cloisons intérieures - Isolation entre montants de cloisons distributives

Cloisons intérieures - Isolation entre montants de cloisons distributives

Les cloisons légères sont principalement constituées d’une ossature métallique recouverte sur chaque face d’un parement (bois, plâtre, Fermacell, …). On distingue les cloisons distributives (utilisées pour distribuer les pièces d’un même logement) des cloisons séparatives (pour séparer deux logements entre eux). La différence entre les deux réside dans les exigences thermiques et acoustiques associées.

Télécharger le guide complet (PDF)



Règles essentielles de mise en oeuvre

Stockez les rouleaux et panneaux dans leur emballage, à l’abri de la pluie et du soleil.


Découpez l’isolant à la largeur entre appuis, majorée de 2 cm et placez l’isolant en légère compression («effet ressort») pour assurer un parfait contact avec les montants.

Assurez-vous de la continuité de l’isolation en veillant à calfeutrer les jonctions entre parois (mur / sol / rampant) et en assurant le contact parfait entre les lés.

Assurez l’étanchéité maximale de l’isolation en mettant en oeuvre un frein vapeur déporté et continu, côté intérieur (chaud) et un écran de sous-toiture perméable à la vapeur d’eau, côté extérieur (froid).

Mettez en oeuvre un parement de finition (qualité M1 obligatoire pour les plafonds entre 2 locaux habités).

Etapes détaillées

Pour optimiser les performances acoustiques de la cloison, il est recommandé :
► D’utiliser les plaques Biofib’ acoustix et de travailler avec les accessoires spécifiques antivibratoires.
► D’ajouter une semelle résiliente sous les rails, au niveau du sol et du plafond (limite la transmission des bruits solidiens – vibrations)
► D’assurer une parfaite étanchéité à l’air de la paroi.

Solution acoustique
Solution combles perdus
Solution murs
Solution sous rampant